Pour essayer de vous réveiller, quelques réflexions chocs...

Vous vous reconnaissez ?  Vous-même, ou des proches, amis, connaissances ?



Alors soyons très clair.... C'est évidemment cette attitude de "complices passifs" qui permet au "club de ripous" qui nous gouverne depuis 50 ans de continuer tranquillement à "mener leurs petites affaires" et à conduire la France à la ruine.

Et pour changer de situation, si possible, AVANT l'explosion prévisible, il va falloir que VOUS AUSSI preniez part à la réflexion et aux actions nécessaires.... (pétitions, manifestations, communications médias, élections...).

L'Islande (dans un silence médiatique total !) a mené cette "refondation" en 2008 et 2009, et la Serbie vient également d'opposer une ferme résistance aux 'ukases' de la finance internationale.  Quelque soit la complexité de cette "refondation" c'est notre seule chance de "survie" contre les forces sataniques qui travaillent à l'éradication de la "civilisation occidentale judéo-chrétienne" en général, et de la France en particulier.
Encore une nouvelle : La Finlande a aussi jeté un gros pavé dans le marécage de l'Europe, lire ici

(fin de "l'accroche-choc" qui ne paraîtra pas en première page du site)


Présentation sommaire de la ligne éditoriale du futur site :
1. Faire les constats et analyses de la situation actuelle de notre pays (politique, législation, économie, social, justice...),
2. Suivre les fils d'actualité confirmant nos analyses,
et surtout...
3. Faire des propositions concrètes de "refondation de notre démocratie" (tous domaines déjà cités...).

Bienvenue dans la résistance à la "ripoublique"(©) et dans la
"légitime défense de vos droits élémentaires".

Notre logo résume ce qui nous semble pouvoir être la base d'un consensus national entre "citoyens responsables" et hors "partis politiques gangrenés" :
- CITOYENNETE :  pour redéfinir "les droits ET les devoirs du citoyen",
- DEMOCRATIE :  pour fixer les bases acceptables de fonctionnement d'un régime démocratique non gangrené par les lobbies affairistes et/ou sectaires (voire pédophiles!),
- LIBERTES :  avec un 'S' final car il s'agit bien d'abord 'a minima' de "libertés individuelles",
- JUSTICE :  car il y a dans ce domaine un évident besoin de réintégrer le "respect des droits du citoyen" contre les lobbies mafieux actuellement au pouvoir et la minorité agissante de juges "politiquement engagés" (cf le sinistre et inadmissible 'mur des cons').